Fiche matricule de recrutement

RENAULT Paul Eugène

09/08/1893 - 27/12/1914

Accès rapide aux sections Informations personnelles | Signalement | Recrutement | Services et mutations | Jour de décès | Citations | Médailles | Inhumation | Retour

Informations personnelles

Né le 09/08/1893 à Corbigny

Résidant à Paris, 2 Rue Cujas

Père : Renault Etienne

Mère : Despignes Marie

Profession : maitre répétiteur

Résidence familiale : Mhère


Signalement
Données à caractère physique :
Cheveuxnoirs
Yeuxjaunes
Frontvertical
Nezrectiligne
Visagelong
Taille1.70

Recrutement

Fiche matricule nr. 491, Bureau de Cosne. Classe de mobilisation 1913

Inscrit sous le nr. 95 de la liste cantonale de Corbigny

Classé dans la 7e partie de la liste en 1913. "Bon"

Avis Seine pour sursis art. 21 accordé


Détail des services et mutations diverses

12-08-1914
Incorporé au 85e Régiment d'Infanterie. Arrivé au corps le dit jour. Soldat 2e classe. Immatriculé sous le nr. 5587

11-10-1914
Passé au 26e Régiment d'Infanterie. Immatriculé sous le nr. 16497

*note*
En fait Paul Renault est incorporé dans le 226e RI, le régiment de réserve du 26e RI. (26+200) Ce n'est pas claire à quelle date Renault est envoyé au front, vu le période pour ses instructions militaires est trop court. Peut-être il a continué les instructions au dépôt du 226e RI ou le dépôt divisionnaire dans la zone militarisée.

Le JMO du 226e RI commence le 1 décembre 1914. Ca veut dire le JMO du 2 aout au 1 décembre est manquant.
Le 226e RI fait partie du 70e Division d'Infanterie et le 139e Brigade d'Infanterie et il occupe au Pas de Calais les tranchées ouest et sud de Carency (voir carte)

Le JMO de la 139 e brigade fait note le 24 novembre 1914 "que l'effectif des hommes actuellement présents et qui comptaient au corps au moment de la mobilisation est :
226e RI- - - - - -604 - - - - - -hommes sur 2200 au départ"

C'est pour ca que le régiment (et toute l'armée) a besoin tous les hommes de la classe 1913 et 1914 en vue des pertes subis.

01-12-1914
Le JMO du 226e RI commence avec l'ordre de bataille du régiment et l'effectif du régiment le 1 décembre 1914 :
Officiers 32, Troupe 1870, Chevaux 130
Ca veut dire le régiment a reçu des fortes renforts dans le période du 24 novembre au 1 décembre.
1 bataillon occupe les tranchées au sud de Carency, 1 bataillon est au repos : 2 compagnies à Camblain l'Abbé, 2 compagnies à Cambligueul. Relève tous les deux jours.

04-12-1914
Le 226e RI reçoit un renfort de 1 officier et 240 hommes.

06-12-1914
A 19 heures la 19e Cie attaque une tranchée et y fait 8 prisonniers, mais ne peut s'y maintenir. Au cours de cette attaque 1 officier et 112 hommes sont disparus
Blessés 21.

07-12-1914
Le 226e RI reçoit un renfort de 1 officier et 232 hommes.

11-12-1914
A 20 heures la 21e Cie s'empare d'une tranchée allemande et s'y installe.
1 blessé.


Front devant Carency



18-12-1914
Attaque des 18e et 19e compagnies du 5e bataillon sur les tranchées allemandes au sud de Carency. Le 19e Cie lance successivement 3 vagues mais au fur et à mesure de la sortie des tranchées les hommes sont en butte aux feux de mousquèterie et de mitrailleuses croisés à environ 100 mètres. Ils tombent fauchés, la dernière vague ne sort pas.
La 18e Cie fait partir également 4 vagues. Au fur et à mesure de la marche en avant les hommes sont abattus par un feu très violent et jonchent le sol. Deux mitrailleuses allemandes balayent tout le front de l'attaque. Les dernières vagues ne peuvent sortir des tranchées.
Pertes de cette attaque : 1 officier tué, 129 hommes blessés ou tués


Jour de décès

27/12/1914

La 77e division doit faire l'attaque des tranchées ennemies qui sont devant son front. Cette attaque doit être faite à la droite du 226e RI par le 27e Bataillon de Chasseurs Alpins. La mission confiée au 226e est d'appuyer et de flanquer à gauche l'attaque du 27e Chasseurs.
A 13h55 après la préparation par l'artillerie les 17e et 20e Cies et une section de la 24e sortent des tranchées allemandes qui sont à 350 mètres environ. Après avoir fait un bond en avant de 200 mètres environ, les troupes d'attaque sont arrêtées par un feu violent de mousquèterie et de mitrailleuses et ne peuvent plus progresser. Les Cies restent sur le terrain conquis et se retranchent à l'endroit où elles se sont arrêtées.
Pertes dans cette attaque 2 officiers tués, 3 officiers blessés et 160 hommes de troupe tués, blessés ou disparus.
Selon le site MemorialGenWeb ce jour 45 hommes sont tués ou mort des suites de blessures.

Un de ces hommes était Paul Eugène Renault, âgé de 21 ans.


Citations

RENAULT (Paul-Eugène), mie 16497, soldat : toujours servi en brave et excellent soldat, donnant en toutes circonstances la valeur de son dévouement. Tombé glorieusement pour la. France, le 8 octobre 1915, devant Carency. J.O. du 8 octobre 1920

*note*
1 erreur dans la citation : Date du décès 8 octobre 1915. Le 226e RI n'était pas à Carency à cette date
Je n'ai pas trouvé un erratum dans le J.O.


Médailles

Croix de Guerre avec étoile de bronze


Inhumation

58 – Corbigny
Cimetière Communal


Crédits & Sources

Informations sur les sources :

- Mme Jacqueline Fèvre né Renault (archives familiales)
- archives SHDGR GR 26 N 533 001 0056 T (SGA-MdH)

Retour