Fiche matricule de recrutement

SIMONIN Charles

18/07/1888 - 31/08/1914

Accès rapide aux sections Informations personnelles | Signalement | Recrutement | Services et mutations | Jour de décès | Citations | Médailles | Inhumation | Retour

Informations personnelles

Né le 18/07/1888 à Mhère

Résidant à

Père : Simonin Jacques

Mère : Montsingeon Jeanne

Profession : cultivateur

Résidence familiale : Mhère (Chassy)


Signalement
Données à caractère physique :
Cheveuxchâtains
Yeuxgris
Frontdécouvert
Nezconcave
Visagerond
Taille1.59

Recrutement

Fiche matricule nr.1025, Bureau de Cosne. Classe de mobilisation 1908

Inscrit sous le nr. 39 de la liste cantonale de Corbigny

Classé dans la 1e partie de la liste en 1909 "Bon"


Détail des services et mutations diverses

06-10-1909
Appelé à l'activité pour le 4e Régiment d'Infanterie. Arrivé au corps le dit jour. Soldat 2e classe. Immatriculé sous le nr. 988.

28-09-1910
Passé au 5e Escadron du Train (Virement du Général Colonel le 5e Corps d'Armée) Arrivé le dit jour et conducteur de 2e classe. Immatriculé sous le nr. 1585

24-09-1911
Envoyé dans la disponibilité. Certificat de bonne conduite "Accordé"

01-10-1911
Passé dans la réserve de l'armée active.

20-04-1913
Parti pour le Canada

09-06-1913
Résidant à Lachine (Canada) chez Bergue Montréal.

03-02-1914
Résidant à Chassy, commune de Mhère

30-03-1914
Résidant 1 Avenue René Panhard à Thiais (Seine)

03-08-1914
Rappelé à l'activité de suite de la mobilisation générale. Arrivé au 4e Régiment d'Infanterie le dit jour. Immatriculé sous le nr. 04265. Incorporé au 2e bataillon,
8e compagnie
Le 4e RI fait partie de la 17e brigade, 9e division et le 5e Corps d'Armée

05-08-1914 au 18-08-1914
Le 4e RI quitte Auxerre. Le 1e bataillon, détaché à Troyes (camp de Mailly), est conduit directement au point de concentration. Le 6 aout le régiment débarque à Sampigny et gagne Woinville, où il reçoit l'ordre de s'installer défensivement face à Metz.

18-08-1914
Le 4e RI vient cantonner à Azannes

19-08-1914 et 20-08-1914
Par ordre Général du 5e Corps d'Armée la 17e brigade ne fait aucun mouvement.

21-08-1914
Le 4e RI fait mouvement direction la frontière belge. Après avoir parcouru 40 kilomètres sous une chaleur accablante, l'avant-garde se heurte à l'ennemi vers Signeulx et Cussigny. Pour le régiment ce n'est pas possible de s'engager aux combats après une marche forcée de 40 kilomètres sans ravitaillements. Le régiment se repli sur Tellancourt et un bataillon reste à la Malmaison.

22-08-1914
La 9e division doit attaquer sur le front Signeulx-Gorcy. Le 4e RI a pour objectif Mussy-la-Ville. La marche s'exécute dans un brouillard intense. Les 2e et 3e bataillons à l'assaut avec entrain, mais l'ennemi, bien retranché, les accueille par un feu terrible. Sous le nombre et la mitraille il faut se replier. Ce mouvement de recul s'exécute dans un brouillard en désordre dans la direction de St. Pancré, Tellancourt.
Le soir, quand les débris du régiment se regroupent à la ferme de Bouillon, l'étendue des pertes apparait: 18 officiers et 1200 hommes sont mis hors de combat.

23-08-1914 au 30-08-1914
Le 4e RI se repli avec la 9e division. C'est impossible de tenir les lignes occupées. Le 26 aout il reçoit l'ordre de passer la Meuse et de s'installer sur la rive gauche.
Le 27 il vient occuper la région Cléry-le-Petit, Cléry-le-Grand, Cunel et Brieulles-sur-Meuse, pour défendre les passages de la Meuse. Les travaux de défense sont poursuivis avec activité.

30-08-1914
Toute la journée attaque d'ennemi qui cherche à déboucher de Dun-sur-Meuse sur Doulcon. A 8 heures les 1e et 3e bataillons attaquent le village de Doulcon, appuyé par l'artillerie de la cote 299. Deux fois ils s'élancent courageusement à la baïonnette sans pouvoir l'aborder. L'ennemi contrebattre avec l'artillerie lourde, particulièrement les batteries établies à la cote 299.


Jour de décès

31/08/1914

Le combat reprend dans les mêmes conditions que le 30 aout et dure toute la journée, sans que l'ennemi réussisse à entamer les positions du 4e RI.
Pendant ces combats, Charles Simonin est blessé par un coup de feu à la tête. Il est transporté sur ambulance nr. 2 du 5e Corps d'Armée à Romagne.
Ce jour il est décédé à 18h15 à l'âge de 26 ans à Romagne-sous-les-Côtes, département de la Meuse.


Citations

Néant


Médailles

Néant


Inhumation

Aucun lieu d'inhumation trouvé.


Crédits & Sources

Informations sur les sources :

Retour