Fiche matricule de recrutement

JULIEN David

20/12/1890 - 20/08/1914

Accès rapide aux sections Informations personnelles | Signalement | Recrutement | Services et mutations | Jour de décès | Citations | Médailles | Inhumation | Retour

Informations personnelles

Né le 20/12/1890 à Paris 18e

Résidant à Gacogne

Enfant assisté de la Seine

Profession : domestique de culture

Résidence familiale :


Signalement
Données à caractère physique :
Cheveuxnoirs
Yeuxbleu foncé
Front
Nez
Visageosent
Taille1.71 m
Poids kg

Recrutement

Fiche matricule 954 Bureau de Cosne. Classe 1910

Inscrit sous le nr. 113 de la liste de Canton de Corbigny

Classé dans la 1e partie de la liste en 1911 « Bon »


Détail des services et mutations diverses

07-10-1911
Appelé à l’activité pour le 13e Régiment d’Infanterie. Arrivé au corps le dit jour et soldat de 2e classe. Matriculé sous le nr. 05006
Maintenu sous les drapeaux par application de l’article 33 de la Loi du 21 mars 1905

08-11-1913
Passé dans la réserve. Certificat de bonne conduite « Accordé »

15-06-1914
Résidant à Mearne chez Gérard, commune de Lormes

03-08-1914
Rappelé à l’activité par suite de mobilisation Générale. Arrivé au corps le dit jour. Incorporé au 1e Bataillon 2e Cie.

Le J.M.O. du 13e RI n’existe plus. L’information du 13e RI j’ai trouvé dans les J.M.O. du 29e RI, la 32e Brigade et la 16e Division.

05-08-1914
L’État Major de la 32e Brigade et le 1e Bataillon du 13e RI s’embarque à 22h14 en gare de Nevers à destination de Gray (gare régulatrice)

06-08-1914
Débarquement à la gare de Châtel-Nomexy à 21h15. Cantonnement à Nomexy dans la nuit de 6 au 7 aout.

07-08-1914
Le 1e bataillon du 13e RI cantonne à Langley.

08-08-1914
Dans la journée le 13e RI étudie et organise comme position d’A.P. la ligne Ortoncourt – Haillainville. La mission du 32e Brigade est d’occupé la Foret de Charmes. Le soir le 1e bataillon cantonne à Prehaincourt

09-08-1914
Le 13e RI formant l’avant-garde quitte le cantonnement à 22h30 et passe Haillainville. Itinière Dainvilliers – St. Pierremont – Domptail – Flin. Grand halte d’une heure à Domptail.

10-08-1914
Après la grande halte le 13 e RI reçoit l’ordre d’occuper la ligne de la Meurthe à hauteur de Flin, contre un ennemi signalé au Nord de la Foret de Momdon. Il atteint la Meurthe à 10 heures.
Le 1e bataillon occupe la Ferme de Mervaville

11-08-1914
Le 13e est rassemblé à 10 heures à la Ferme de Marnoël (2 km N d’Azerailles) et marche en formation, prenant pour l’objectif le front Montigny – Bois de Railleux, ou elle arrive vers 17 heures sans avoir rencontré d’ennemis.
Forte chaleur depuis plusieurs jours. Hommes un peu fatigués.
Cantonnement Vaxainville et Pétonville.
Avant postes du 13e RI : Mignéville – Bois Railleux.

12-08-1914
La 16e Division a donné l’ordre de se replié sur la Meurthe. Le mouvement de retraite pour le 13e RI est par Hablainville et la Foret de Mondon sur Flin. Les Avant-postes du 13e RI ont eu quelques escarmouches avec des chevaux légers Bavarois dont quelques uns sont faits prisonnier. Arrivé à Flin le régiment organise la ligne de la Meurthe.
Le 1e bataillon occupe la zone entre ruisseau de Xarupt et Glonville exclus. Cantonnement : Ménil-Flin, Flin, Ferme Mervaville et Chèvremont.

14-08-1914
Le 13e RI marche dan la direction Ogevillers, St. Martin Domèvre où ont été signalées des fractions ennemies de toutes armes. Le 1e bataillon étant poussé vers Herbeviller et doit rejoindre le reste du régiment à St. Martin dés que sera possible et qu’il y sera remplacé par un bataillon du 29e RI. Ces mouvements s’exécutent à partir de 6 heures.
Au N de la Vezouze, le 13e RI entre à 9h30 sans difficulté dans St. Martin et se porte à la cote 311. Il est accueilli par des coups de feu parant de la lisière ouest des Bois de Haies d’Albe, occupés par l’Infanterie ennemie.
Le 3e bataillon renforcé de deux autres compagnies marche sur la corne ouest du bois qu’il enlève en dernier lieu à la baïonnette.
À la reprise du mouvement, le 3e bataillon reçoit l’ordre de marcher sur la corne Sud-ouest du Bois des Prêtres, également occupé par de l’infanterie ennemie. Avec l’appui de l’Artillerie Divisionnaire placé au Sud-est d’Herbevillers, le Bois des Prêtres est enlevé vers 14h30 et le 3e bataillon y pénètre en poursuivant l’ennemi.

Le 1e bataillon et les 2 dernières compagnies du régiment marchaient en échelon arrière à gauche avec direction Chazelles. À 14h30 le bataillon attaquait le Grand Seille sous la protection d’un groupe A.D. placé au N du Bois Vannequel et qui contrebattait l artillerie ennemie, place sur la croupe à l’ouest de Repaix.
Vers 18 heures le 13e RI était réuni à Verdenal.
Pertes : Tués 10, blessés 25, disparus 25

15-08-1914
Le 13e RI, renforcé d’un bataillon du 29e RI s’établit en formation demi déployée face à Repaix. La droite (bataillon du 29e) occupant Ste Marie Château, la gauche (13e) ayant ses bataillons échelonnés en arrière. La lutte d’artillerie s’engage au cours de laquelle un obus de gros calibre éprouve une section du 13e RI. L’ennemi ayant évacué la crête à l’ouest de Repaix, le 13e RI s’y porte directement, couvert par le bataillon Aubert (29e) sur sa droite. Ordre est donné de s’arrêter sur cette position et de s’y organiser.
L’ennemi ayant définitivement disparu, ordre est donné de reprendre le mouvement en avant. Il s’exécute en deux colonnes, le 13e RI par Repaix, Signal de Foulerey sur Ibigny, le 29e RI par la route Blamont Richeval.
Le 13e RI va cantonner à Ibigny, au poste le 1e bataillon.
Pertes pas donné pour ce jour.

16-08-1914
Le 13e RI occupe la position Poirier des Barbiers – Cote 324
Cantonnement Richeval, Ferme la Carpe, Ferme des Salières.

17-08-1914
Le 13e RI prend ligne à cote 330 entre Landange et la grande route de Strasbourg. Vers 12 heures on annonce que les ponts du canal sont libres. La marche en avant est reprise. Le régiment formant ‘L.G. par Landange et Neufmoulin sur Heming. Elle s’effectue sans incidents.
Cantonnement 1e bataillon à Heming.

18-08-1914
La Brigade marche sur Heming et Bebing. Le 13e RI formant A.G. et occupe la cote 320 N.E. de Bebing (lisière Est du Bois de Rinting) 1 bataillon reste en réserve à Bebing.
À 11h30 le 95e RI est dirigé sur Sarrebourg et le 13e RI est appelée à faciliter ce mouvement avec 2 compagnies dirigées sur la station de Sarrebourg. Ces mouvements s’effectuent sans incidents.
Cantonnement du 13e RI à Imling.

19-08-1914
La 16e Division a l’ordre d’attaquer les hauteurs de la rive droite de la Sarre, cotes 316-325 entre Sarraltroff et Reding.
Le 1e bataillon du 13e RI doit se porter sur Hoff pour relier le 29e RI au 95e RI, qui occupe Sarrebourg. Se tenir prêt à passer la Sarre à Hoff et pousser ses reconnaissances sur le ruisseau d’Eichmatt entre la voie ferrée et Eich. Les 2e et 3e bataillons sont en réserve de la Division.
Vers 9 heures le 1e bataillon du 13e RI reçoit l’ordre de franchir la Sarre à Hoff de s’y installer face à la croupe 325-316, de chercher des points de passage sur le ruisseau d’Eichmatt et de progresser vers la croupe 325-316.
Au débouché de Hoff le 1e bataillon accueilli par une violente canonnade ne peut progresser et reste en position toute la journée.
Pertes pour ce jour pas donné pour le 13e RI


Jour de décès

20/08/1914

Ce jour, Julien David est disparu à Sarrebourg. Mes recherches donnent les faits suivantes : Julien David n’a jamais atteint Sarrebourg, mais était à Hoff à la rive gauche de la Sarre sous un bombardement violant et n’a jamais franchit la Sarre. Le J.M.O. de la 32e Brigade ne donne pas une indication du destin du 1e bataillon du 13 e RI. Les cartes de la Ie Armée montrent une ligne de la 13e RI sur la rive gauche de la Sarre.
Son décès était déclaré par jugement du tribunal à Clamecy du 7 octobre 1920 et fixé le 20 aout à Sarrebourg.
David avait 23 ans


Citations

Néant


Médailles

Néant


Inhumation

Lieu d’inhumation pas trouvé


Crédits & Sources

Informations sur les sources :

Retour